Et si on partait pour un voyage gastronomique à Madagascar ?

Madagascar, voilà une destination de rêve pour ceux qui veulent passer un séjour riche en sensations et de liberté. En effet, cette Grande île de l’océan Indien offre aux touristes un cocktail unique fait de découvertes, de rencontres et surtout, de saveurs insoupçonnées. Avec ses paysages inouïs, sa vie sauvage inconnue et préservée, ses petites îles paradisiaques comme Nosy Be ou Sainte-Marie, ce pays possède des atouts incomparables qui valent vraiment le détour. Sa capitale, Antananarivo, est une ville colorée et attrayante disposée sur deux collines pittoresques. Elle se distingue par ses marchés et ses nombreuses places commerciales qui occupent certains quartiers de la ville. Beaucoup de marchandises diverses y sont disponibles si on ne parle que des vêtements et accessoires de mode en tout genre, des articles de bricolages, des souvenirs qui attirent fortement les voyageurs.
Côté gastronomique, Antananarivo peut être le paradis des amateurs de bonne chère. Hormis les grands hôtels étoilés, les routards peuvent également trouver des plats locaux dans divers restaurants malagasy. Parmi les recettes les plus convoitées dans le haut plateau figurent la viande de porc aux haricots ou aux « Ravitoto » (feuilles de manioc pilées), la viande de bœuf sautée façon malagasy (hena omby ritra ou varanga), le tout accompagné de riz et de « Ro mazava ».

Les spécialités des autres provinces de Madagascar

Au cours d’un séjour en Afrique, une virée à Madagascar demeure incontournable, non seulement pour ses paysages à couper le souffle, mais aussi pour ses cuisines gastronomiques aux goûts exotiques. Cela étant dit, la tradition culinaire malagasy est visiblement influencée par la cuisine indienne, arabe, ainsi que celle de l’Asie du Sud-est et de l’Afrique de l’Est. Dans le nord du pays, dans les provinces de Majunga et de Diego, les routards auront le privilège de goûter à des plats au coco. Les habitants de ces régions côtières ont l’habitude de mélanger leurs mets (plats de résistance, encas, desserts) avec du lait de coco. Ce dernier procure à chacune des recettes une saveur exquise et parfumée. En guise d’exemple, on peut citer le poisson au coco et le poulet au coco. Quant à la province de Tamatave, c’est-à-dire dans la partie Est de la Grande île, celle-ci est un lieu de prédilection pour les adeptes de fruits de mer. Au passage, la soupe locale baptisée « Soupe Tamatave » est à déguster absolument. Toujours dans cette région, notamment à Foulpointe, les palourdes fraîches (Tekateka) sont à goûter avec plaisir.
madagascar

Les autres repas et goûters typiquement malagasy

Au cours de leurs vacances à Madagascar, les aventuriers vont certainement remarquer que les populations locales aiment faire la fête. En soirée ou tout simplement lorsqu’il fait beau, les familles sortent en périphérie pour une partie de brochettes (Masikita). Cette recette à base de viande de zébu, marinée avec du gingembre et de la sauce soja, émane une odeur agréable une fois grillée au feu de charbon. Pour accompagner les masikita, les Malagasy confectionnent des Sambos, de fines pâtes fourrées de viande hachée. En ce qui concerne les petits déjeuners, à part la traditionnelle « Vary sosoa sy kitoza », on peut aussi opter pour les galettes connues sous le nom de « Mokary ». Cette spécialité est à déguster avec du lait, du café local bien corsé ou du thé. À cela s’ajoutent des beignets sucrés sous forme ronde appelés « Mofo baolina ». Pour compléter ce voyage gastronomique à Madagascar, la dégustation d’un « Koba » est recommandée. Il s’agit d’un gâteau de forme cylindrique à base de cacahuètes et de la farine de riz.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *